Rechercher
  • opheliesire

Méditation - L'âge de la Terre -

Asseyez vous confortablement, plutôt en tailleur sur le sol ou sur un support pour surélever le bassin, les ischions bien ancrés dans le sol et le dos se maintient droit naturellement sans efforts. Ressentez vos points de contact avec le sol, les fessiers, les jambes, les pieds ... les épaules sont relâchées et les mains reposent doucement sur les genoux, les paumes ouvertes vers le ciel de façon à recevoir ce qui se présente. Accueillez votre respiration telle qu’elle est maintenant. Puis accueillez tous les sons qui nous entourent. Et portez à présent un regard attentif sur le paysage devant et autour de nous. Observez toutes les nuances de couleurs, les formes dans leurs moindres détails, les mouvements subtiles...Vous pouvez garder les yeux ouverts.

Imaginez vous un être intemporel et immobile, impalpable, comme la conscience universelle...

Brahma qui s’affaire à créer le monde. Vishnu qui se démène pour le préserver. Et Shiva qui danse frénétiquement pour le détruire, et laisser ses compères le reconstruire...

Nous somme en -250 Millions d’Années. Sur cette planète bleue, une énorme montagne trône au milieu de l’océan, qu’on appelle la chaîne Hersynienne, formée de roches cristallines, ces roches venant du magma des profondeurs de la terre en fusion et qui se sont refroidies très, très, très lentement à la surface du manteau terrestre ... La vie existe dans les océans sous forme d’organismes à une seule cellule. Durant 185 MA, l’Erosion a progressivement sculpté et réduit ces montagnes, les cellules vivantes ont commencé à se transformer et à sortir de l’eau pour vivre sur la terre. Une mutation remarquable. L’océan a recommencé à envahir les surfaces, les plaques terrestres se sont déplacées à la force des mouvements des magmas brûlants du coeur de cette terre. Des continents se sont formés, déplacés, sont entrés en collision, ont formés d’autres montagnes et des abysses sous marines... Est-ce que vous pouvez ressentir ces énergies...? Création et transformation. La puissance nécessaire à créer un monde.

La vie évolue encore alors que le climat se fait tropical et humide, la végétation luxuriante, les êtres deviennent d’immenses animaux à la cuirasse épaisse et coriace, se déplaçant sur terre ou dans les airs, très très très lentement ... Durant ce temps imperceptible de notre point de vue, des sédiments se sont accumulés sous les océans, formant un fond marin composé de résidus de mollusques, d’êtres vivants, et de résidus de l’érosion d’autres roches. La transformation opère avec le temps... Si longtemps... Les couches s’accumulent les unes sur les autres sous ces profondes eaux océaniques.

Puis entre -65 et -20 MA, la plaque continentale Africaine entre en collision avec la plaque Eurasienne. Durant ces 45 MA les Alpes s’élèvent. Les roches cristallines et métamorphiques du centre de la terre pointent leurs nez dans les massifs centraux de l’arc alpin, repoussant sur les pourtours les sédiments des fonds marins qui se retrouvent aux pieds des Alpes. Les reliefs se forment et se déforment sous ces forces phénoménales. Se plissent, se compressent, se décrochent, s’écartent à nouveau ou se chevauchent. Encore 10 MA pour que l’érosion chimique et mécanique nettoie les grès, les marnes, les argiles en les laissant s’écouler au fond des vallées, et faisant apparaître ces impressionnantes falaises calcaires, ses canyons et ces plateaux... Quelle est votre émotion ici et maintenant ? Intégrez-là. Un évènement violant survenu de l’espace inverse soudainement les conditions de vie sur la planète et ses nombreuses espèces d’êtres vivants aussi géants soient-ils, disparaissent tristement. Puis un froid polaire s’abat autour du globe, formant ici et là de nombreux et gigantesques glaciers rendant la vie très rude. Et pourtant, à la dernière seconde de la terre, il y a à peine 2,8 MA, un singe se dresse sur ses patte arrières, et il se déplace de monts en vallées, vêtu de peaux de bêtes car il se dénude de son propre poil. Il découvre comment fabriquer des outils avec des pierres et des arbres, et il arrive un jour à faire du feu pour survivre dans ces conditions impartiales.

Il y a 40 000 ans , un glacier est encore présent ici même, entre Genève et Lyon, de 3000m d’épaisseur et recouvre Tout ce que nous voyons aujourd’hui. Durant plusieurs milliers d’années, alors que le climat se réchauffe progressivement améliorant ainsi la vie de ce petit homo sapiens qui s’agite dans tous les sens, il sculpte les vallées, les lacs, les falaises, les moraines et les reliefs tels que nous les voyons ici. Le petit homme se multiplie et apprends le temps d’un claquement de doigts à domestiquer des animaux pour nourrir sa communauté, et façonne tous les paysages végétaux pour se faire de la place et y installer ses maisons, ses champs, et utiliser tous le bois des forêts... Puis ça ne lui suffit pas, il s’installe dans des villes en béton et s’affole en à peine 200 ans à consommer toutes les ressources naturelles que la terre à mis 250 MA à créer ... 
 
 Nous sommes là aujourd’hui à compter nos années, nos semaines, nos heures, nos minutes... Qu’est-ce qu’une minute pour ce rocher devant nous ? Qu’a-t’il vu ? Devant la sensation apparente d’immobilité de nos montagnes ici et maintenant, pouvez vous percevoir le mouvement subtile qui est pourtant bien à l’origine et continu depuis tous le temps, un autre temps que le nôtre. Le temps de la terre est-il bien mesurable dans notre temps ? Percevez-vous le mouvement dans toutes choses qui nous entoure, dans chaque arbre, dans les nuages, dans le sol et dans la pierre ?

Voyez cette falaise de calcaire qui se dresse devant nous. Si 4mm d’épaisseur représentent 100 ans d’accumulation de sédiments à l’époque des océans, cette paroi de 40m s’est représente 1 Million d’Années !! Qu’est-ce que la vie d’un épicéa de 200 ans ? Qu’est-ce le passage d’un chamois qui gambade ? Qu’est-ce que 2000 ans de civilisation ? Qu’est-ce que 20 ans d’internet ? ... Qu’est-ce que 10 min de méditation ...?

2 vues0 commentaire